Historique Marketing Guide d'achat Technique Pratique Clubs Liens Facebook

L'Historique

LA FORD MUSTANG ET LA SHELBY G.T.350

 

BIOGRAPHIE

Carroll Shelby est né en 1923.
Il fut tout d'abords pilote à l'US Air Force, avant de débuter, après guère, sa carrière de pilote automobile. Il courut tout d’abords sur des Allard, voitures de course anglaise motorisées par un V8 américain qui remportèrent un certain succès aux États-Unis au début des années cinquante, avant de rentrer chez Aston Martin.
Victime de problème de santé, Carroll Shelby dut abandonner sa carrière de pilote automobile en 1961.
C'est cette même année que Carroll Shelby rachète la firme anglaise AC Bristol, et passe un accord avec la FoMoCo pour obtenir les droits de motoriser les AC avec un V8 Ford. En retour, Ford pourra utiliser pour ces Mustang la désignation Cobra, marque créée et déposée par Shelby.
L'accord signé, Carroll Shelby greffe à l'AC Bristol le V8 Ford 260ci (4,2 litres), celui-là même qui sera installé dans la futur Mustang pour le millésime 1964 1/2. Les AC Bristol sont ensuite rebaptisées AC Cobra.
Les AC Cobra du "sorcier" Carroll Shelby eurent un franc succès. 630 exemplaires de l'AC Cobra 260 fuent produits. Ces autos sont aujourd’hui très convoitées des collectionneurs, qui dépensent des fortunes pour se procurer un authentique modèle de 1961.

FORD ET LA COMPETITION

En 1963 débute les hostilités entre Ford et Ferrari, à la suite d'un différent portant sur le rachat de la firme Italienne. Ford n’aura de cesse d’affronter Ferrari sur les circuits, notamment lors des championnats du monde des Grands Tourismes, et cela jusqu’à se que victoire s’en suive ! Ford remporte enfin la victoire sur Ferrari au 24 Heures du Mans 1966, en plaçant sur la ligne d'arrivée trois des huit Ford GT 40 Mark II préparées par l'équipe de Carroll Shelby et la société Kar Kraft.

La Mustang, quant à elle participait outre atlantique au programme "Total Performance", et courait dans les grands prix de voitures de tourismes et au Tour de France Auto. Malgré le succès de cette opération et les retombées médiatiques en Europe, les retombées commerciales furent quasi nul aux USA.

NAISSANCE D'UNE LONGUE COLLABORATION

Fort de ce constat, la FoMoCo en conclus que la Mustang devait courir aux USA s'ils voulaient gagner des parts de marché, car la concurrence progressait à grand pas sur le créneau de la voiture de sport. Ils leurs fallait alors réagir très vite, sans quoi la jeunesse américaine, qui voyait en la Mustang une mode, risquait de se détourner vers la concurrence.
C’est là que Carroll Shelby entre en jeu, et qu’un programme d’envergure sera mené entre la FoMoCo et la Shelby American Inc. pour faire de la Mustang une véritable sportive.
De cette remarquable association, naitra la fameuse Shelby G.T.350.

LA MUSTANG REVUE PAR CARROLL SHELBY

Carroll Shelby du prendre une décision quant à la Mustang qui allait servir de base à la Shelby G.T.350. Le choix se portera sur le Fastback, pour lequel il conservera le V8 289 Ford, qui équipait déjà depuis deux ans les AC Cobra. Le moteur fut démonté afin de bénéficier de quelques améliorations. Il se retrouva coiffé d'une admission en aluminium Shelby et d'un carburateur Holley 4 corps, après avoir subit une rectification des orifices d'admission et d'échappement, et avoir été savamment équilibré.
Le moteur développait ainsi 306ch SAE à 6000 tr/min.

Pour la petite histoire, "350" correspond à la distance en pieds qui séparait le bureau de Carroll Shelby au bâtiment d’en face. Curieuse façon de procéder, mais ainsi l’a voulu Carroll Shelby, G.T.350 serait donc le nom définitif de sa nouvelle création.

LA SHELBY G.T.350-R

Quinze des cent Shelby G.T.350 destinées à l'homologation furent modifiées par la Shelby American Inc. en voitures de circuit. Ces modèles furent baptisées G.T.350-R, "R" pour Race.
Le pare-choc avant fut remplacé par un modèle en fibre de verre, tandis que l'arrière fut purement et simplement supprimé. Le verre des vitres fut remplacé par du Plexiglas, et le moteur poussé à 360ch SAE.
La Shelby G.T.350 reçu son homologation en novembre 1964.
Le pari était gagné !

Vingt autres Shelby G.T.350-R furent construites en 1966, année durant laquelle Carroll Shelby arrêta de faire courir les G.T.350-R.

LA SHELBY G.T.350 1965

La Shelby G.T.350 a été pensée comme une sportive pure et dure, aussi, peu de place a été laissée au confort.
Seule l'unique couleur blanche traversée de deux bandes Le Mans bleu est disponible au catalogue.
La G.T.350 dispose en série d’une boite de vitesses manuelle à 4 rapports, d’un différentiel à glissement limité, d’une direction plus directe, et de freins à disque à l’avant.
Les échappements dont les sorties débouchent sur le côté, sont dépourvus de silencieux au profit de résonateurs. Cette configuration très bruyante, sera abandonnée pour le millésime 66.
Les améliorations se portèrent également sur la suspension et la rigidité de la caisse. Les bras de suspensions avant furent relocalisés, des ressorts plus durs et une barre stabilisatrice de plus gros diamètre installés. Du côté de la suspension arrière, des barres de traction furent installées entre le châssis et le pont. Quatre amortisseurs Koni vinrent compléter l'ensemble.
Une barre Monte-Carlo fut installée dans le compartiment moteur, et les bras de renfort des tourelles d'amortisseurs furent remplacés par le bras d'un seul tenant destiné à l'exportation.
Au nombre des équipements de série, on compte un compte tour et un manomètre d’huile sur le tableau de bord, un volant bois Shelby, et un capot en fibre de verre surmonté d’une écope permettant d'alimenter le carburateur en air frais.
La banquette arrière est quant à elle supprimée.
Les écopes de refroidissement latérales ne sont pas fonctionnelles.

LA SHELBY G.T.350 1966

Pour 66 la Shelby G.T.350 se civilise en adoptant un échappement dont les sorties débouchent à l'arrière plutôt que sur le côté. Ce qui a pour effet de rendre moins bruyante la G.T.350. Les amortisseur Koni et le différentiel à glissement limité ne sont disponibles que sur demande.
Une boite automatique est même disponible en option, sans toutefois affecter les performances de l’auto.
Les encrages de suspensions décalées sont abandonnés au profit des modèles de série.
Le moteur de 306ch pouvait quant à lui être équipé d’un compresseur Paxton, permettant d'augmenter le rendement du moteur d'environ 40%.
Du côté de la carrosserie, le choix des teintes devient plus vaste, ainsi l'acheteur peut choisir entre six teintes de carrosserie, le blanc avec bandes Le Mans bleu, le rouge, le vert, le noir, et deux nuances de bleu avec bandes Le Mans blanche.
L'habitacle est très peu modifié, si ce n'est qu'un compte tours Cobra est installé sur le dessus du tableau de bord, et que le volant Shelby n’est plus qu’une imitation bois.
Les écopes de refroidissement latérales deviennent fonctionnelles afin de ventiler les freins arrière, et les ouïs du modèle de série sont remplacées par des vitre de custodes en Plexiglas.
Des jantes 14 pouces Ten-spoke aluminium sont disponibles en option.

LA SHELBY G.T.350-H

La société de location Hertz désireuse de faire vivre quelques sensations fortes à leurs clients VIP, passa commande de 1000 véhicules pour 1966.
Ford développa donc pour le compte de Hertz, un modèle spécifique de la Shelby G.T.350.

C'est ainsi que naquit la Shelby G.T.350-H, livrée dans une unique teinte noire et bandes Le Mans dorées, et siglée de logos aux couleurs de Hertz. La G.T.350-H est équipée d’une transmission automatique et de jantes 14 pouces Five-Spoke chromed Magnum 500.

Une autre couleur est toutefois disponible pour les G.T.350-Hs, le Sapphire Blue.
Par la suite Hertz vendra ses autos aux particuliers qui les personnaliseront, en installant entre autre des jantes After Market, tels que les American Racing tork-thrust II.

L’année suivante, Hertz réitéra l’opération avec cette fois-ci des Shelby d’aspect normal.

Pour la petite histoire, certains racontent que des clients peu scrupuleux, louaient des G.T.350 afin de les faire courir sur circuit.

LA SHELBY G.T.350 Convertible 1966

Seulement six Shelby G.T.350 Convertible ont été construites en 1966.
La G.T.350 ci-contre fut le véhicule personnel de Carroll Shelby.

A noter que cette G.T.350 de couleur Candy Apple Red est dépourvu de bandes Le Mans.
Coté équipements, les Shelby G.T.350 Convertible étaient pourvu de jantes 14 pouces Five-Spoke chromed Magnum 500s caractéristique des G.T.350s, d’écopes de refroidissement latérales fonctionnelles, et d’une climatisation.